comment isoler toiture

comment isoler toiture

Comme vous le savez sans aucun doute, une grande partie de la chaleur de votre maison s’échappe par votre toiture. Non seulement cela réduit votre confort (notamment en hiver), mais vous fera consommer davantage côté chauffage. Améliorer l’isolation de votre toiture doit figurer ainsi parmi vos priorités. Comment procéder ? Décryptage.

L’isolation de toiture par l’intérieur

Lors de l’isolation de toiture par l’intérieur, on procède par l’intérieur. Cette méthode d’isolation exige moins de travaux par rapport à l’isolation par l’extérieur. Logiquement, elle est aussi moins coûteuse. Et s’il y a un détail qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’avec cette technique, la couverture et l’armature du toit resteront intactes. Gardez en tête cependant que l’isolation par l’intérieur réduira un peu l’espace de votre chambre.

Si votre toit dispose d’une charpente à chevrons, l’isolant est à disposer directement entre ces poutres. Si ce n’est pas le cas, un lattage en bois ou en métal doit être monté sur le mur qui accueillera l’isolant. Pour les murs inclinés, on utilise le plus souvent des plaques de plâtres pour la finition. Prenez note toutefois qu’aujourd’hui, vous pouvez opter pour des isolants, lesquels intègrent déjà une couche de finition. En utilisant ces types d’isolant, vous réduisez ainsi les travaux ainsi que les dépenses liées. Avec l’isolation par l’intérieur, il n’y aura pas de problèmes d’humidité. Pour prévenir la condensation, mais aussi les moisissures, il faut néanmoins prévoir un pare-vapeur.

L’isolation de toiture par l’extérieur

Plus performante, l’isolation par l’extérieur vous permettra d’éliminer les ponts thermiques, ce qui reste un avantage indéniable. Cela explique pourquoi cette technique est particulièrement choisie des particuliers même si elle implique de gros travaux (en effet, lors de l’opération la couverture du toit doit être enlevée temporairement). Lors de l’isolation par l’extérieur, l’isolant sera appliqué directement sur l’armature. Un film imperméable sera installé en dessus de celui-ci. Là, le but étant de protéger la toiture de l’humidité et du vent.

Si vous n’utilisez pas vos combles comme pièce habitable…

Si votre grenier ne vous sert pas de pièce habitable (comme chambre par exemple), plutôt que d’isoler le toit, pensez à isoler le sol. En isolant le sol de vos combles, vous gagnerez davantage en performance et surtout, vous réduisez la surface à isoler. Ne vous inquiétiez pas, vous pouvez toujours isoler le toit si dans l’avenir, vous envisagez d’effectuer des travaux d’aménagement de vos combles.

Mais comment isoler le sol de ses combles ? Si le sol n’est pas encore posé, l’isolation peut être posée entre les solives du plancher. En revanche, s’il y a déjà un sol massif, il faut poser l’isolation en dessus. Pour pouvoir y marcher encore, le mieux serait d’isoler le sol de ses combles avec des panneaux isolants.

Pour quel isolant miser ?

En matière d’isolation de toiture, vous aurez le choix entre les isolants en laine minérale comme la laine de roche, la laine de verre et la ouate de verre ainsi que les isolants en laine végétale tels que le lin et le chanvre. Rien ne vous empêche également de miser pour le polystyrène et les panneaux en mousse de polyuréthane. Pour faire le bon choix, il convient de procéder à une petite comparaison. Votre budget vous influencera certainement lors de l’achat. Néanmoins, plusieurs paramètres doivent être tenus en compte également lors du choix. Parmi ceux-ci figure la résistance thermique de l’isolant. Certes, un professionnel confirmé saura vous conseiller l’isolant le plus adapté donc le plus efficace. En parlant de l’intervention d’un professionnel, sachez que le mieux serait de confier l’isolation de sa toiture à un spécialiste. Eh oui, l’amateurisme peut vous réserver bon nombre de mauvaises surprises.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.