Avantages et inconvénients d’un toit en chaume

Les toits en chaume sont très prisés actuellement. Et pour cause, ils disposent de nombreux avantages qui séduisent les propriétaires de maisons. Toutefois, ce n’est pas sans présenter quelques inconvénients. Vous souhaitez installer un toit en chaume? Découvrez préalablement tous les avantages et les inconvénients de ce genre de toiture.

Quels sont les grands avantages d’un toit en chaume ?

Il faut déjà savoir qu’un toit en chaume est composé de tiges creuses de graminées séchées qui sont regroupées en fagots. Les tiges sont serrées et attachées sur la structure de votre charpente et constituent ainsi un écran étanche et dense pour votre maison. Ainsi, le toit en chaume vous propose une isolation thermique confortable en hiver comme en été. Selon les spécialistes, un toit de chaume de 30 cm d’épaisseur serait l’équivalent de 10 cm d’épaisseur de laine en verre. Le toit en chaume reste donc comme un grand manteau végétal qui vous permet de bénéficier d’une bonne température en toutes circonstances.

Le toit en chaume présente également différentes caractéristiques qui en font ses principaux avantages. Il est par exemple insensible au gel, à la grêle et à la neige. Il reste également un bon isolant thermique et acoustique puisqu’il ne laisse pas passer le bruit de pluie sur le toit à l’intérieur de la maison. Le toit de chaume est également léger, durable avec une durée de vie de près de 50 ans et évite l’installation des gouttières.

Avantages et inconvénients d'un toit en chaume

Évidemment, comme le toit de chaume est entièrement constitué de matériaux naturels, il est écologique et biodégradable, et donc protège l’environnement. Il participe à la fixation du CO2. Son écobilan est excellent et est conseillé dans le développement durable. Et même si le toit de chaume est constitué de matériaux naturels, il reste néanmoins peu inflammable contrairement à d’autre type de toit. Cela s’explique par le fait que le toit en chaume nécessite un serrage et une épaisseur bien définis pour être insensible aux flammes. Lors d’un court-circuit à l’intérieur de la maison, le toit de chaume ne brûlera pas tout de suite mais aura même pour effet d’étouffer le feu et de se consumer lentement.

Le toit de chaume affiche également une esthétique charmante qui convient à n’importe quel type de maison. De plus, son entretien ne se fait que tous les 20 ans. Il est également possible de ne réparer que certaines zones en fonction des dégâts présentés sur le toit de chaume. Pour ces réparations de chaumière, d’entretien et de réalisation, il est toujours recommandé de faire appel à des professionnels pour garantir la qualité et la performance de votre toit de chaume.

Quels sont les inconvénients d’un toit de chaume?

Malheureusement, le toit de chaume ne peut être installé que sur une toiture faisant une pente supérieure à 35°. Si cette norme n’est pas respectée, le toit favorisera la stagnation de l’eau et aboutira à un pourrissement de la chaume.

Il est presque impossible d’installer une cheminée avec un toit de chaume, ou alors il faut débourser un énorme budget pour les travaux. En effet, il faut installer un extincteur de flammèches et veiller à ce que le conduit dispose d’une section suffisante pour éviter qu’il ne chauffe trop.

Le prix d’acquisition et d’installation d’un toit de chaume est assez élevé par rapport aux autres types de toitures proposés sur le marché. Il nécessite également plus de temps dans le travail même s’il n’y a pas obligation d’installer une gouttière ni d’isolation supplémentaire.

Et enfin, malheureusement un toit de chaume est un nid par excellence pour les animaux.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.