Lucarnes contre vélux

Lucarnes contre vélux

Les fenêtres sur les toits sont des alternatives considérables pour faire entrer de la lumière et une bonne aération dans votre maison. Les fenêtres de toit ainsi que les lucarnes traditionnelles sont utilisées pour pallier au manque de lumière dans les combles. Vous avez le choix entre les fenêtres de toit PVC et les fenêtres en aluminium, lesquelles proposent à leur tour des avantages importants. Mais pour bien choisir entre des lucarnes ou des vélux, il faut prendre en compte d’autres critères importants.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir entre lucarnes et vélux ?

L’usage de la pièce est une condition importante qui vous aide à choisir entre l’installation de lucarnes ou de vélux dans votre propriété. En effet, vous saurez ainsi s’il vous faut une verrière qui procure une vue suffisante et un bien-être à vivre dans la pièce ou pas. Vous saurez également s’il vous faut une certaine esthétique extérieure ou pas. C’est ainsi que votre choix entre ces deux types de fenêtres sera justifié.

Il faut également prendre en compte la praticité proposée par les deux types de fenêtres. Les lucarnes en chien-assis procurent par exemple plus d’espace. Par contre, les vélux proposent près de 40 % de lumière en plus par rapport aux lucarnes. Ils sont donc avantageux à 70 % en montage qu’en achat. Mais le choix vous reviendra en fonction de vos besoins personnels.

Lucarnes contre vélux

Quels sont les différents types de lucarnes ?

Il existe différents types de lucarnes qui existent sur le marché actuellement. Il y a le plus célèbre, le chien-assis lucarne Jacobine ou également appelé « Chevalet ». Cette lucarne présente deux pentes qui se rejoignent au dessus d’une ouverture carrée sur une faîtière horizontale.

Il y a aussi la lucarne Capucine qui n’est autre qu’une variante du Chevalet. Elle présente une 3ème pente au-dessus de l’ouverture.

La meunière ou pendante est également un autre type de lucarne. C’est un Chevalet qui est situé sur les bordures du toit et à l’aplomb de la façade. Cette fenêtre ouvre sur le vide.

Il y a également la lucarne rentrante qui sert de renforcement au toit. Elle a une ouverture qui restreint le champ de vision mais dispose d’un petit emplacement pour poser des objets. Elle est similaire à n’importe quel type de fenêtre de façade sur ce point.

La lucarne bombée ou cintrée est un chien assis avec un toit arrondi tant sur l’ouverture que le montant supérieur.

La lucarne en œil-de-bœuf est une fenêtre circulaire ovale. Elle ressemble un peu à la lucarne bombée mais dispose simplement d’une ouverture ovale ou ronde.

La lucarne rampante est quant à elle une lucarne qui possède un toit en une seule pente, laquelle est placée dans le même sens que le toit mais moins accentuée que ce dernier.

Il y a aussi la lucarne Hollandaise, la lucarne retroussée ou chien assis, la lucarne en chapeau de gendarme dispose d’une esthétique bien soignée et travaillée, l’outeau, et enfin, il y a le lanternau de toit.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.