quelle epaisseur isolation combles perdus

Faire l’isolation thermique d’une maison est le meilleur moyen d’assurer que celle-ci dépensera un minimum en termes d’énergie de chauffage. En outre, la toiture est une partie assez sensible, et dont faudra prendre grand soin à isoler convenablement, surtout les parties comme les combles perdus.

Qu’est ce qu’un comble sur un toit ?

On utilise le terme comble pour définir une partie de la toiture dont l’isolation ne peut pas se faire comme le reste du toit, qui se fait normalement avec la pose d’isolants sous forme de plaques. Ce n’est pas possible de le faire dans le cas où la surface peut difficilement être travaillée, par exemple en raison de la structure de la toiture à l’endroit précis concerné. On dit qu’il y a un comble dans une toiture lorsqu’un espace non occupé est placé en dessous du toit, entre ce dernier et le plafond.

On peut diviser les combles en deux catégories, suivant la possibilité de les traiter : les combles aménageables, qui peuvent devenir des espaces de stockage ou même des pièces de vie si on fait les travaux adéquats, et les combles perdus, qu’il ne sera pas possible de rénover pour en faire un usage quelconque. C’est généralement le cas lorsque le toit a une pente trop importante, ou que la forme de la toiture à l’endroit donné est trop complexe.

Pourquoi les plaques d’isolants ne conviennent pas ?

Le recours quand on fait l’isolation d’un toit est principalement l’isolant sous forme de rouleaux de plaques qu’il faudra dérouler sur l’espace concerné, mais cette méthode n’est pas l’idéal pour les combles. En outre, un comble n’a pas une grande surface de travail large, et est plutôt caractérisé par un espace en trois dimensions où l’air va et vient comme bon lui semble. Utiliser des plaques d’isolants dans ce cas précis viendrait à nécessiter qu’on fasse la découpe d’une bonne partie de sa surface.

Or, moins un isolant est large, moins il a une bonne capacité de stocker la chaleur, si bien que cette façon de traiter les combles n’est pas la meilleure qui soit. Heureusement qu’il existe d’autres alternatives pour faire face à ce problème, dont l’utilisation de la laine minérale à souffler. Les caractéristiques de cette dernière conviennent parfaitement à une bonne isolation des combles perdus.

Isoler vos combles perdus

Il faut commencer par identifier la partie de votre toiture qui comprend des combles perdus, puis vous assurer qu’aucun aménagement n’est possible. Parmi les critères à prendre en compte, il y a le niveau de danger dans lequel vous vous engagez dans la restauration d’un comble ; si celui-ci est trop élevé, il est fortement conseillé de considérer le comble comme perdu.

Ensuite, il faut faire le soufflage de la laine de verre dans l’espace non occupé du comble. Cette tâche est généralement confiée à des professionnels, dans la mesure où il est nécessaire d’utiliser un matériel donné. Ici, on ne parle pas en termes d’épaisseur comme pour les combles perdus, mais en termes de densité, et plus la laine de verre injectée est dense, mieux c’est pour l’isolation de votre comble perdu.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.